protection ...

Vous avez déjà entendu parler des différentes obligations liées à la mise en vente d’un bien.


Suivant les cas : loi CARREZ, certificat de conformité aux normes d’habitabilité, états parasitaires, recherche d’amiante, diagnostic électrique, diagnostic gaz, diagnostic du plomb, risques naturels, diagnostics perfomances énergétiques, etc… 
 
Nous attirons votre attention sur la nécessité d’aller au-delà des textes en vigueur afin d’informer parfaitement les candidats acquéreurs sur la nature de leur acquisition. 
 
En effet, une parfaite information est la meilleure protection contre d’éventuelles procédures pour " vices-cachés ". 
 
Vous pensez que votre bien est en parfait état d’entretien, c’est vrai dans la plupart des cas ! 
 
Ceci étant exposé, il est prudent de faire expertiser votre bien afin de disposer d’un diagnostic sérieux. 
 
Aujourd’hui, nous vous recommandons de demander une analyse par une société implantée localement, spécialisée dans les diagnostics, et ne disposant pas de filiales susceptibles d’intervenir en traitement préventif ou curatif.
 
Même si juridiquement votre bien n’est pas situé dans une zone à risque, il est indispensable que votre demande couvre, non seulement la recherche de termites et autres xylophages, mais également les maladies cryptogamiques (mérules et autres champignons). 
 
Pour une sécurité maximum, vous pouvez procéder en deux temps : une pré-visite d’évaluation puis un diagnostic daté de moins de 3 mois avant la vente. 
 
Toutes ces demandes ne correspondent pas toujours à des obligations légales mais la prévention reste la meilleure protection. 
 
Pour les lots en copropriété, vous pouvez vous rapprocher de votre syndic pour vérifier l’état des diagnostics sur votre immeuble; pour les biens en pleine propriété, il vous appartient d’effectuer directement les démarches qui vous apparaissent les plus appropriées. 
 
N’hésitez pas à prendre conseil, c’est avec plaisir que nous vous informerons.